Les hauteurs de couches

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

En impression 3d, comme dans beaucoup d’autres domaines, on peut sélectionner différentes qualités de travail allant de la qualité brouillon à la qualité fine. En ce qui nous concerne, la notion de qualité concerne la hauteur de couche. Elle n’impactera pas nos résolutions sur l’axe X ni sur l’axe Y, mais seulement sur l’axe Z (vertical).

Pour illustrer cet article, j’ai imprimé le même objet, un casque de Storm Trooper, dans trois résolutions différentes :

Hauteur de couche

En 0,1 mm par couche, la première impression à gauche.  La durée d’impression estimée était de 3h42 (4h45 après chauffage en réalité). La quantité de filament prévue était de 19 g, soit 6,43 m.

En 0,2 mm par couche, l’impression du milieu. La durée d’impression estimée était de 1h50 (2h21 après chauffage en réalité). La quantité de filament prévue était de 19 g, soit 6,35 m.

En 0,3 mm par couche, l’impression de droite. La durée d’impression estimée était de 1h15 (1h35 après chauffage en réalité). La quantité de filament prévue était de 19 g, soit 6,43 m.

On constate que la qualité impacte grandement la durée d’impression. Il se trouve que c’est exactement ce que l’on lui demande. Elle n’impacte en revanche quasiment pas la quantité de matière. Le peu de changement que la qualité applique à la géométrie de la pièce va éventuellement altérer la façon dont votre slicer va générer ses supports. C’est la petite différence de longueur de filament que l’on constate ici sur l’impression en 0,2 mm par couche.

Les différences de qualités seront bien plus visibles sur des pièces aux formes organiques, comme ici. Et moins sur les formes techniques, riches en surfaces planes. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi un objet aux formes organiques. Le sommet du casque en étant l’exemple même.

Sur l’impression de droite, à l’œil nu, on constate même que l’imprimante n’a pas réussi à refermer l’intégralité du casque. Il reste des interstices entre certaines couches.

À noter que la hauteur de couche ne doit pas dépasser 80% du diamètre de la buse. Avec une buse de 0,4 mm de diamètre, cela donne 0,32 mm de hauteur maximum. Cela dit, on peut échanger sa buse contre une de plus grand diamètre. Plus d’informations sur l’article Tout sur les buses de diamètre différent, du site Filament-ABS.

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *