Gearman: Installation

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Avez vous lu la présentation de Gearman ?

Installation

Gearmand est un démon en C. Il est disponible dans une version un peu vieillotte dans les dépôts Ubuntu, mais une version un peu plus récente peut être installée depuis ceux de Gearman. A l’heure ou j’écris l’article, la version des dépôts Ubuntu est la 0.27. Celle des dépôts Gearman est la 0.34. Pour utiliser la version de chez Ubuntu, sautez juste la première commande.

Installera gearmand et memcached, ce dernier pourra être désinstallé par la suite. Son script de lancement est « /etc/init.d/gearman-job-server ». La configuration est dans « /etc/default/gearman-job-server ».

Par défaut, le démon est lancé avec les options suivantes :

  • Fichier de PID (« /var/run/gearman/gearman.pid », dans l’init script)
  • Nom d’utilisateur (« gearman », dans l’init script)
  • Mode démon (dans l’init script)
  • Fichier log dans « /var/log/gearman-job-server/gearman.log » (dans l’init script)
  • Restriction d’accès à 127.0.0.1 (dans les defaults)

Voici le guide d’utilisation de Gearmand 0.34 :

Outils binaires

Gearman dispose d’un outil en ligne de commande capable de se comporter en client comme en worker, lui aussi disponible dans les dépôts Ubuntu. Cet outil peut soit servir à tester le serveur; soit déjà l’utiliser afin de faire exécuter des scripts bash sur plusieurs machines.

Exemple

Je vais créer un worker tout simple qui retourne la date et l’heure de la machine sur laquelle s’exécute le worker. La fonction se nommera « ma_fonction ». On pourra dire que l’utilité est très limitée, mais cela fera l’affaire pour tester que le serveur fonctionne bien.

Worker :

Puis un client qui puisse appeler sans argument (-s) cette fonction « ma_fonction ».

Client :

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *